ACTUALITÉS
GRENOBLE ALPES
news-waga

Les start-up iséroises séduisent les investisseurs


Remedee Labs, Waga Energy et AlpinovX ont bouclé leur levée de fonds, levant respectivement 11 M€, 10 M€ et 4,8 M€.

Remedee Labs a conçu le premier stimulateur d’endorphines à usage personnel pour révolutionner le traitement de la douleur. Ce tour de table lui permettra d’élargir les essais cliniques dans la prise en charge de la douleur dont l’arthrose et la migraine, et de poursuivre les développements de sa technologie afin de répondre de manière encore plus adaptée au besoin du patient.

Waga Energy déploie une solution unique au monde, permettant de produire du biométhane par l’épuration du biogaz généré spontanément par la dégradation des matières organiques dans les sites d’enfouissement. Ce biométhane est suffisamment pur pour être injecté directement dans le réseau de distribution du gaz, en substitution du gaz naturel fossile. La solution contribue doublement à la lutte contre le changement climatique : elle capte une source de pollution atmosphérique, et en extrait une énergie propre, locale et renouvelable. La levée de fonds va permettre d’accélérer le déploiement de la solution WAGABOX® en Europe et en Amérique du Nord, où Waga Energy a créé deux filiales : l’une basée à Philadelphie (Pennsylvanie, USA) et l’autre à Shawinigan (Québec, Canada).

AlpinovX a, de son côté, levé 4,8 M€ notamment auprès d’Innoenergy. La jeune pousse qui développe un enneigeur révolutionnaire le SNOW X s’affranchissant des paramètres météorologiques, va ainsi pouvoir développer ses tests produits et commercialiser son innovation. Celle-ci repose sur un processus d’évapo-condensation sous vide. Le SNOW X, peut produire de la neige à des températures supérieures à 0°C, offrant aux stations la possibilité de maintenir des activités même si la neige naturelle venait à manquer. Cette innovation consomme huit fois moins d’énergie que les autres technologies comparables et 1,5 fois moins que les technologies traditionnelles, tout en réduisant de 40 % la consommation d’eau nécessaire au processus.
AlpinovX envisage également d’autres applications : le refroidissement de centres de données informatiques ou encore la génération d’air froid pour les réseaux de froid urbains.

%s