ACTUALITÉS
GRENOBLE ALPES
Aledia LEds
Aledia continue à se développer sur Grenoble Alpes

Créée en 2011, après plus de 6 ans de R&D au sein du CEA-Leti à Grenoble, la startup qui compte aujourd’hui plus de cent salariés accélère son développement et reste fidèle au territoire Grenoblois.

Après avoir inauguré son premier site de R&D à Échirolles, au sud de Grenoble, fin 2019, Aledia passe déjà à la vitesse supérieure en annonçant la création d’un site de production de diodes électroluminescentes (LEDs) de 52 000 m2 sur Champier dans le sud de l’agglomération, à proximité de son centre de R&D. 550 emplois supplémentaires seront ainsi créés sur quatre ans avec un investissement initial de 140 millions d’euros. Des montants permettant à l’entreprise d’espérer devenir un futur géant des écrans LEDs ; un marché de 120 milliards de dollars par an qu’Aledia espère révolutionner grâce à sa technologie unique au monde protégée par plus de 100 brevets.

 

Une décision motivée par la présence d’un écosystème de l’innovation unique en Europe et grâce au soutien des collectivités

Pour Giorgio Anania, PDG d’Alédia « Grenoble est l’un des meilleurs endroits au monde pour le semi-conducteurs, tous les grands clients internationaux passent ici », soulignant dans le choix de Grenoble Alpes pour implanter son usine de production « la proximité avec les laboratoires du CEA-Leti et tout l’écosystème grenoblois de la recherche »« Ici nous avons tout…».

Au-delà des atouts du territoire en termes de talents et d’innovation, Aledia a été accompagné et soutenu par les collectivités locales dans son projet de développement. Pour la  première tranche de travaux, une garantie d’emprunt de 12 millions d’euros répartis entre Grenoble Alpes Métropole et  la Région Auvergne Rhône-Alpes a permis de boucler le financement du volet immobilier de 40 millions d’euros. Et Giorgio Anania, d’affirmer « c’est à Grenoble que nous avons eu la meilleure proposition en termes de coûts et de délais. Investir est toujours un pari, ici nous avons eu beaucoup de soutien, tandis qu’en Asie nous n’aurions pas eu tous ces supporters derrière nous ! »

%s