GRENOBLE ALPES, 
Au CŒUR des enjeux environnementaux

UN CENTRE MAJEUR POUR
La chimie, l’environnement et les cleantechs

Au cœur de la première région de production chimique de France et seconde en Europe, Grenoble Alpes compte 15 000 emplois dans les secteurs de la chimie et des cleantechs. De l’élaboration des produits de base jusqu’à la production en chimie fine, l’ensemble des activités du secteur est représenté à travers trois plateformes considérées comme exemplaires en matière d’écologie industrielle.

Territoire engagé sur les questions environnementales, Grenoble Alpes  s’appuie également sur la présence d’acteurs spécialisés dans les cleantechs (qualité de  l’air, de l’eau, de l’efficacité énergétique des bâtiments, ingénierie de l’environnement…)
Axelera, seul pôle de compétitivité français en Chimie / Environnement  fédère les compétences des acteurs du territoire et accélère la mutation vers une chimie plus responsable, qui intègre les préoccupations environnementales de demain.

Trois plateformes chimiques majeures

La chimie à Grenoble Alpes c’est plus de cent ans d’expertise, pour les procédés de fabrication, la gestion des risques ou encore la protection de l’environnement.

Grenoble Chemical Park, construit à l’origine pour la production de chlore, est aujourd’hui le seul site en France pour la production de phosgène, et au premier plan au niveau européen pour la chimie des polyuréthanes.

La plateforme de Jarrie, qui s’étend sur une centaine d’hectares au sud de Grenoble, est spécialisée dans la fabrication d’eau oxygénée, de chlore, de javel et de soude. Ces deux sites Seveso regroupent près de 2 000 emplois.

Le long de la vallée du Rhône la plateforme chimique des Roches-Roussillon est caractérisée par une chimie variée (chimie du phénol, du soufre, des phosphates…) et un fort engagement autour de l’écologie industrielle. Egalement classée site Seveso, la plateforme des Roches-Roussillon compte 1 450 emplois.

plateforme chimique grenoble isere chemical

L’environnement et les Cleantechs

A travers la présence de plus de 400 entreprises, d’une cinquantaine de startups et de  centres de recherche à la pointe dans les domaines de l’environnement et des cleantechs, Grenoble Alpes possède de nombreux atouts en matière d’industrie écologique pour la préservation de l’environnement, le recyclage, la construction intelligente, les matériaux innovants, les énergies renouvelables et la chimie verte.

Première métropole de France à avoir mis en œuvre un Plan Climat dès 2005, Grenoble Alpes est pionnière en matière d’environnement notamment avec la mise en place en 2017, de la vignette Crit’Air pour les voitures. Un plan stratégique a été mis en place pour le traitement des déchets, ainsi qu’une nouvelle génération de centres de recyclage. Par ailleurs, la moitié des bus du réseau de transports en communs roulent au gaz naturel et sont ravitaillés par du biogaz produit localement par la station de traitement des eaux usées de l’agglomération grenobloise.

Biomax, centrale de cogénération à bois, produit de la chaleur et de l’électricité à partir d’un générateur de vapeur de 40 MW . La chaleur est ensuite diffusée dans le réseau de chauffage urbain et utilisée pour produire de l’électricité via un groupe turbo-alternateur. Biomax a vocation à produire 220 GWh d’énergie par an  (183 GWh de chaleur et 37 GWh d’électricité) permettant d’économiser 12 000 tonnes de CO2 par an et d’atteindre 75% d’énergies renouvelables sur le réseau de chaleur.

En termes de recherche, Grenoble Alpes est à la pointe des régions européennes pour la recherche en papier avec la présence de TekLiCell, du LGP2, et du CTP. Avec la présence de l’Institut Carnot Polynat, qui regroupe huit centres de recherche sur les matériaux d’origine naturelle, le territoire grenoblois est également spécialisé dans la recherche sur les nouveaux matériaux biosourcés, performants et innovants.

LES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA FILIERE

x  Axel’one – Plateforme technologique d’Axelera
x  CERMAV – Centre de recherches sur les macromolécules végétales
x  CTP – Centre technique du papier
x  CSTB – Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
x  ESRF -European Synchrotron Radiation Facility,
x  EMBL – Laboratoire européen de biologie moléculaire
x  ILL – Institut Laue Langevin (département de chimie moléculaire)
x  IGE – Institut des géosciences de l’environnement
x  Institut Carnot Polynat
INRAE – Institut national de recherche en agriculture, alimentation et environnement (Ex Inra & Irstea)

x Laboratoire hydraulique d’Artelia
x Laboratoire Rhéologie et procédés
x Laboratoire Sols, Solides, Structures, Risques
x Laboratoire Génie des Procédés Papetiers
x LITEN – Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux
x LEPMI – Laboratoire d’Electrochimie et de Physicochimie des Matériaux et des Interfaces
x SIMAP – Laboratoire de science et ingénierie des matériaux et procédés
x TekLiCell – Plateforme technologique cellulose

x  Grenoble INP Pagora – Ecole d’ingénieur en papier, communication imprimée et biomatériaux
x  Grenoble INP ENSE3 – Ecole d’ingénieur en énergie, eau et environnement
x  Université Grenoble Alpes – Plusieurs maîtrises, masters et licences sur la chimie, les sciences de la vie et de la terre, l’ environnement / écologie /Biodiversité…
x  Lycée Argouges – BTS Métiers de la Chimie

x  Axelera – Pôle de compétitivité dédié au secteur chimie-environnement. Le pôle a pour mission de créer de la valeur en faisant émerger des solutions innovantes et compétitives pour l’industrie à la confluence de la chimie, de l’environnement et de l’énergie, et rayonner au niveau international.
x  Tenerrdis –  Pôle de compétitivité de la transition énergétique. Le pôle a pour mission de favoriser la croissance d’activité durable dans les filières des nouvelles technologies de l’énergies, en cohérence avec les enjeux de la transition énergétique.
x  Minalogic – Pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique. Les technologies, produits et services développés par le pôle s’adressent à tous les secteurs d’activité (TIC, santé, énergie…)
x  Innoenergy – Avec la filiale française d’Innoenergy basée à Grenoble, les entreprises du domaine des énergies durables bénéficient d’un accompagnement couvrant tous les aspects : incubation, financement, recherche de partenaires européens…

CHIFFRES CLÉS

0
emplois dans le domaine de la chimie et des cleantechs
0
milliard d'euros d'investissements en 5 ans dans le domaine de la chimie
0
entreprises et 50 startups dans les domaines des cleantechs, de la chimie et de l'énergie
0
centres de recherche dans le domaine des cleantechs, du papier, des matériaux biosourcés, de l'énergie, et de la chimie

POUR PLUS D’INFORMATION
SUR CETTE FILIÈRE

FILIÈRES D’EXCELLENCE

Avec plus de 75 000 emplois privés et la présence de nombreux groupes internationaux, les filières d’excellence du territoire ont su depuis des décennies attirer les talents du monde entier. Elles s’appuient en effet sur un écosystème de startups parmi les plus innovants de France, l’une des 150 premières universités mondiales, ainsi que des laboratoires et centres de recherche en pointe dans leurs domaines de la recherche fondamentale à la recherche appliquée.

CHIMIE
ENVIRONNEMENT

Avec plus de 75 000 emplois privés et la présence de nombreux groupes internationaux, les filières d’excellence du territoire ont su depuis des décennies attirer les talents du monde entier. Elles s’appuient en effet sur un écosystème de startups parmi les plus innovants de France, l’une des 150 premières universités mondiales, ainsi que des laboratoires et centres de recherche en pointe dans leurs domaines de la recherche fondamentale à la recherche appliquée.