GRENOBLE ALPES :
POLE D'EXCELLENCE MONDIAL DE L’ELECTRONIQUE ET DU NUMERIQUE

UN CENTRE MAJEUR POUR
L’innovation dans les microtechnologies, l’informatique et l’intelligence artificielle

Berceau historique de la microélectronique en France, Grenoble Alpes dispose également de fortes compétences dans les technologies du numériques (informatique, intelligence artificielle, objets connectés…).
Cette convergence Matériel / Logiciel que l’on retrouve dans peu de sites dans le monde, permet aux acteurs locaux de développer une exceptionnelle capacité d’innovation (5ème ville la plus innovante au monde selon Forbes).  Cette filière représente plus de 41 500 emplois concentrés sur un rayon de 20km, des startups innovantes aux grands groupes internationaux. Elle peut s’appuyer sur des laboratoires et une université de haut niveau et un soutien constant des collectivités locales et de Minalogic, pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique basé à Grenoble.

grenoble alpes, la « SILICON VALLEY EUROPÉENNE » DE LA MICROÉLECTRONIQUE

Incontestable « hub » français de la microélectronique, Grenoble Alpes concentre près du tiers des emplois français de cette filière soit plus de 26 000 emplois, dont 5 300 dans les laboratoires de recherche à la tête desquels figure le Laboratoire d’électronique de technologie de l’information (Leti), pionnier des micro et nanotechnologies.

MINATEC, campus d’innovation en micro et nanotechnologies au rayonnement national et international, regroupe 3 000 chercheurs, 1 200 étudiants, 600 industriels ainsi que des spécialistes du transfert technologique sur la Presqu’Île de Grenoble. Les équipes du campus sont à l’origine de 350 brevets et 1 600 publications scientifiques chaque année.

L’ENSEMBLE DE LA CHAINE DE VALEUR DE LA FILIERE ELECTRONIQUE REPRESENTEE

Grenoble eda design microtechnologies

un savoir-faire exceptionnel dans les imageurs

De la détection des images, l’optique et la photonique jusqu’au traitement et à l’analyse d’images, Grenoble Alpes bénéficie d’une concentration exceptionnelle de compétences.
Autour de laboratoires à la pointe sur ces thématiques comme l’INRIA, CEA-Leti, de nombreux industriels ont développé des savoir-faire dans la filière des imageurs : APPLE (Design Center for imagers), PROPHESEE (neuromorphic vision systems), STMICROELECTRONICS (Image Sensor), LYNRED (Infrared detectors), E2V/Teledyne (technology systems and components), XENOCS (X ray optics, x-ray sources and SAXS systems), TRIXELL (digital X-ray imaging), PYXALIS (design services and custom solutions development for advanced CMOS image sensors), etc.

imageurs microélectronique

Grenoble, place forte de l’informatique et de l’intelligence artificielle

Dans les années 1950, Grenoble a été l’un des pionniers de l’informatique française.
C’est en 1951 sous l’impulsion  de Jean Kuntzmann, professeur à l’Université de Grenoble, que le premier centre de calcul et les premiers enseignements en France sont créés à Grenoble donnant naissance à une nouvelle discipline scientifique : l’informatique.
Berceau de l’informatique française (CapGemini est né à Grenoble en 1967), le territoire est devenu un centre d’excellence mondial dans ce domaine, en particulier en mathématiques appliquées. Il a attiré de grands groupes européens et américains et abrite l’un des plus grands viviers d’ingénieurs et de talent de l’hexagone. La filière emploie plus de 16 000 personnes et s’appuie notamment sur la présence des centres de recherche de grands groupes internationaux  (HP Entreprise, Saleforces, Oracle, AtosOrange Lab, …). Elle est animée par le pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique, Minalogic et par French Tech in the Alps (la Métropole de Grenoble étant labellisée Capitale French Tech).

une expertise unique en intelligence artificielle

L’université Grenoble-Alpes, classée au premier rang en France (N° 31 mondial) pour l’informatique et les mathématiques appliquées, forme chaque année plus de 1 500 professeurs, doctorants et post-doctorants sur des thèmes liés à l’IA. Naver Labs Europe, avec ses 120 chercheurs dédiés à l’intelligence artificielle, est actuellement le plus grand centre de recherche privée français sur cette thématique, alors qu’Atos ouvrira prochainement à Grenoble son centre européen de R&D sur l’IA (200 chercheurs en 2021).

Dans le cadre de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle, l’Institut MIAI Grenoble Alpes (Multidisciplinary Institute in Artificial Intelligence) a été labellisé en 2019. Il vise à conduire des recherches au plus haut niveau en intelligence artificielle, à proposer des enseignements attractifs pour les étudiants à soutenir l’innovation dans les grandes entreprises, les PME et les startups et à informer et interagir avec les citoyens sur tous les aspects de l’IA.

Grenoble IA intelligence artificielle MIAIUGA

LES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA FILIERE

Les grands groupes internationaux :

x Apple – Centre de recherche sur les capteurs photos
x Applied Materials
x Atos – Centre de R&D sur l’intelligence artificielle
x CapGemini – Fondé à Grenoble
x Dassault Système
x HP Entreprise
x Huawei – Centre de recherche
x Mentor Graphic
x Naver Labs Europe – Centre de R&D sur l’intelligence artificielle
x Oracle
x Orange Labs
x Saleforces –  Centre de  R&D international
x SOITEC  – Leader mondial dans la conception et la fabrication de matériaux semi-conducteurs innovants avec plus de 1 000 employés sur le territoire (né à Grenoble)
x STMicroelectronics – Premier fabricant européen de semi-conducteurs, né à Grenoble,  emploie plus de 6 500 personnes sur le  territoire  avec des activités de R&D, des lignes pilotes ainsi que des capacités de production
x TDK
x TESSI – Fondé à Grenoble

La recherche publique en micro-nanotechnologies et logiciel regroupe plus de 7 000 personnes au sein de laboratoires de renommée mondiale :

x Le CEA-Léti (Laboratoire d’électronique de technologie de l’information), laboratoire au top niveau mondial en micro et nanotechnologies qui regroupe ses 1 900 chercheurs sur Grenoble.

x L’Inria  (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) avec plus de 700 personnes sur Grenoble Alpes sur les thématiques des mathématiques appliquées, de la simulation, des logiciels et architectures, des réseaux, systèmes et services, calcul distribué ….

x De nombreux laboratoires de recherche universitaires (Grenoble Alpes, UJF, CNRS, …) comme le LIG (Laboratoire d’Informatique de Grenoble) qui est l’un des principaux laboratoire d’informatique de France mais aussi :
– le GIPSA-lab (Grenoble Images Parole Signal Automatique)
– l’ IMEP-LHAC (laboratoire de microelectronique electromagnetisme, hyperfrequence, photonique et de caractérisation)
– l’Institut Néel
– le LMGP (Laboratoire des matériaux et du génie physique)
– le LCIS (Laboratoire de Conception et d’Intégration des Systèmes)
– le LEPMI (Laboratoire d’Electrochimie et de Physico-chimie des Matériaux et des Interfaces)
– le LTM (Laboratoire des technologies de la microélectronique)
– le SIMaP (Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés)
SPINTEC (Spintronique et Technologie des Composants)
TIMA (Techniques de l’Informatique et de la Microélectronique pour l’Architecture des systèmes intégrés)
Vérimag

x Le développement de cette filière s’appuie sur les talents formés par l’Univ. Grenoble Alpes, présente dans le top 150 mondial et 1ère université française dans les thématiques Electrical & Electronic Engineering, Computer Science & Engineering et Nanoscience & Nanotechnology selon le classement de Shangai 2019.

x  Grenoble-INP PHELMA, est la 1ère école d’ingénieur française dédiée aux micro et nanotechnologie (1 200 étudiants formés chaque année).

x Grenoble Ecole de Management (GEM) qui forme 8 000 étudiants par an en particulier sur les thématiques du numérique et de l’innovation (Masters Spécialisés Big Data, Stratégie Digitale,  Management Technologique et Innovation, …).

x Minalogic, pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique alliant la micro-nanoélectronique, l’optique-photonique et le logiciel. Basé à Grenoble, Il rassemble près de 400 entreprises et a labellisé près de 600 projets représentant un investissement de R&D de 2,2 milliards d’euros.

x L’IRT Nanoelec, basé à Grenoble et porté par le Leti, s’appuie sur l’écosystème Grenoblois, pour mener une R&D au meilleur niveau mondial afin de préparer de nouvelles fonctionnalités dans les technologies nanoélectroniques de demain, et développer de nouveaux produits ou applications s’appuyant sur la connectivité entre les objets.

x La French Tech in the Alps, basée à Grenoble, représente la French Tech sur le territoire de Grenoble Alpes. Elle a pour mission d’accélérer des projets qui aident collectivement les start-up et les entreprises du numérique à se créer et se développer.

Entreprises microelectronique logiciel digital Grenoble France

CHIFFRES CLÉS

0
emplois dans la filière éléctronique et numérique
0
1er pôle microélectronique de France, avec le 1/3 des emplois nationaux sur Grenoble Alpes
0
1ère université française en Eléctronique, Informatique, Ingénierie , Nanoscience et Nanotechnologie (classement de Shanghai)
0
Près de 15 milliards d’Euros investis en 15 ans sur la filière microélectronique

POUR PLUS D’INFORMATION
SUR CETTE FILIÈRE

FILIÈRES D’EXCELLENCE

Avec plus de 75 000 emplois privés et la présence de nombreux groupes internationaux, les filières d’excellence du territoire ont su depuis des décennies attirer les talents du monde entier. Elles s’appuient en effet sur un écosystème de startups parmi les plus innovants de France, l’une des 150 premières universités mondiales, ainsi que des laboratoires et centres de recherche en pointe dans leurs domaines de la recherche fondamentale à la recherche appliquée.

ÉLECTRONIQUE
NUMÉRIQUE

Avec plus de 75 000 emplois privés et la présence de nombreux groupes internationaux, les filières d’excellence du territoire ont su depuis des décennies attirer les talents du monde entier. Elles s’appuient en effet sur un écosystème de startups parmi les plus innovants de France, l’une des 150 premières universités mondiales, ainsi que des laboratoires et centres de recherche en pointe dans leurs domaines de la recherche fondamentale à la recherche appliquée.